lundi 3 avril 2017

Coquecigrue a lu... Le cycle "les Sept Royaumes" de Cinda Williams Chima

Cinda Williams Chima
Editions Bragelonne / Castelmore
Fantasy
Série de 4 tomes terminée


*****

Le jour où Han tombe sur des sorciers qui ont mis le feu à la montagne sacrée, il ne soupçonne pas que l amulette qu il leur confisque a appartenu au Roi Démon. Raisa mène quant à elle une autre bataille : sa mère, la reine, veut la marier. Éprise de liberté, la jeune princesse a d autres ambitions. La rencontre de Han et de Raisa éveillera les forces qui ont mis en péril les Sept Royaumes à l époque du Roi Démon.

*****

Autant vous l'annoncer d'entrée de jeu, cette saga a été un énorme coup de cœur pour moi que ce soit au niveau de l'intrigue, de l'univers et des personnages et ce, du premier au quatrième tome sans exception, c'est un fait assez rare et il est donc nécessaire de le signaler.

Cette saga de Fantasy nous conte l'histoire non pas d'un royaume mais d'un "queendom"( je ne sais pas s'il existe un nom en français pour désigner cela) puisque c'est un territoire régit par une reine et  dans lequel le trône se transmet donc de mère en fille. Déjà, rien que pour cela, je dis bravo à l'auteure car c'est un fait très rare! Je ne suis pas féministe mais un peu de pouvoir aux femmes, ça change et c'est plutôt cool!
Déjà, expliquons les bases de ce monde de Fantasy très riches et un peu complexe...
La société est divisée en trois catégories de personnes : Les Valiens, qui habitent donc dans le Val, et notamment à la Marche- des- Fells, ville où se trouve le château de la famille royale.
Puis viennent les Tribus qui habitent les montagnes et les forêts environnantes, dont celle des Pins Marisa et les Demonaï qui seront les deux tribus les plus importantes de l'histoire. Ces tribus s'apparentent beaucoup aux tribus indiennes d'Amérique du Nord de part leurs coutumes, leurs façons de s'habiller ou de se soigner. Ils ont également la lourde tâche de fabriquer les amulettes des magiciens afin de contrôler les pouvoirs de ces derniers.
Donc, venons en aux magiciens, qui ont donc des pouvoirs magiques qu'ils puisent et qu'ils stockent dans ces dites amulettes. Ils sont très surveillés et contrôlés de peur que leurs pouvoirs ne soient mal exploités.
Chacune de ces "castes" de la population a un rôle bien défini et régit le royaume malgré les animosités existantes entre elles.
En effet, depuis une ancienne légende, les Valiens, les Tribus et les Magiciens essaient de s'entendre en imposant des règles très strictes afin que le royaume puisse prospérer sereinement mais le climat général de paix n'en reste pas moins extrêmement précaire.
Vous vous en doutez donc, les complots, les mensonges et les tromperies vont être de mises dans cette saga aux nombreux rebondissements et retournements de situation où chacun va vouloir agir dans son propre intérêt au détriment parfois de la couronne...

On fait donc rapidement la connaissance de la princesse du Trône du Loup Gris, Raisa Ana Marianna, qui est une jeune fille assez frivole mais au fort caractère qui ne se laisse pas faire ni par la gente masculine qui la courtise ni par sa mère la Reine qui essaye vainement de lui imposer ses choix...
Raisa n'est pas une jeune femme écervelée et superficielle comme l'aimeraient les hommes de pouvoir qui entourent la Reine et elle n'est donc pas très aimé par les gens de la "Haute". De plus, afin d'unifier les différentes castes, Raisa est le fruit d'une union entre la Reine valienne et un prince Demonaï, ce qui en fait la première héritière du Loup Gris avec du sang des Tribus, ce qui ne plait pas du tout aux Magiciens qui complotent dans le dos de la Reine. C'est le cas notamment de Gavan Bayar, le Haut Magicien qui est le plus proche conseiller de la Reine Marianna.
Raisa est donc, avant même de monter sur le Trône, l'objet de complots et de stratagèmes dont elle ne sera pas dupe malgré son jeune âge.

Notre deuxième personnage principal est un jeune garçon du nom de Hanson Alister. Jeune brigand des rues de la Marche-des-Fells, il vit avec sa mère et sa petite sœur au dessus d'une écurie dans la misère la plus complète et a renoncé malgré les difficultés financières à son rôle de chef de gangs peu de temps avant le début du récit. Han a une réputation qui le précède et est craint de tous dans la rue, les rumeurs sur sa force et sa popularité auprès de la gente féminine allant bon train...
Il se rends également depuis qu'il est enfant au camps des Pins Marisa où il est accueilli comme un membre de la tribu à part entière et où il a un ami qu'il considère comme un frère, Danseur.
Ces nombreuses casquettes lui valent plusieurs sobriquets, Han bien sûr, mais aussi "Chasse Seul" pour la tribu et "Gourmettes Alister " pour les gamins des rues.  Han porte en effet deux gourmettes en argent aux poignets dont il ignore lui même la provenance et dont il ne peut se défaire, d'où ce surnom.

Autour de nos personnages vont se côtoyer une foule de personnages tous plus intéressants les uns que les autres comme Micah Bayar, le fils du Haut Magicien, courtisan de Raisa et qui deviendra l'ennemi de Han, sa sœur Fiona, tous les membres de la tribu tels que Danseur, Saule, le père et la grand-mère de Raisa, les Demonaï... et tous ceux qui croiseront le chemin de nos deux héros qui vont voir leurs destins se croiser et qui vont devoir se battre pour prouver leur valeur, leurs droits et des vérités qui ne vont pas plaire à tout le monde...

L'univers créée par l'auteur est extrêmement riche et imaginatif.
Toute l'intrigue va partir d'une légende vieille de mille ans et qui a et va avoir des répercutions sur l'histoire et sur l'avenir de nos héros.
Il y a sans cesse de l'action et des rebondissements qui ponctuent le récit et qui en fait un véritable "page turner". Pour tout dire j'ai lu les 4 tomes à la suite en deux mois (avec d'autres lectures à côté).

Avant d'être un récit de fantasy, cette saga nous fait réfléchir sur les non-dits, les croyances, les rumeurs qui peuvent se colporter d'années en années et qui deviennent ancrées dans la vie de tous les jours comme des réalités qui ne sont même plus vérifiables.
L'auteure nous fait également réfléchir sur l'acceptation de la différence et de la force que l'on peut en tirer si toutes ces différences sont réunies pour en faire un atout commun.
La non fatalité de la vie et l'espoir sont également deux thèmes récurrents de cette suite de romans, ainsi que le respect d'autrui.

Mais le thème principal reste l'amour, entre un homme et une femme, bien évidemment, mais pas que, puisque l'auteure aborde également l'amour des parents envers leurs enfants, l'amour que l'on peut avoir envers une tribu ou bien la caste à laquelle on appartient, l'amour envers son Royaume,... Tout cela pour prouver peut déplacer des montagnes et engendrer de grandes choses que ce soit dans le bon ou le mauvais côté.

Le personnage de Han a rejoint le rang de mes personnages de littérature favoris tellement il est complexe et simple à la fois. Il est très déterminé et combattif et ira au bout de ses choix malgré les embuches et reste un personnage ambiguë qui m'aura fait douter parfois de ses choix et des raisons de ceux ci. Il reste un personnage meurtri et sans cesse critiqué mais il ne perdra pas pour autant sa détermination et sa foi en lui même.

En bref, c'est une saga qui m'aura beaucoup marquée dans son ensemble pour bien des raisons et je ne peux que vous encourager à la lire même si elle est estampillée "jeunesse" et que vous êtes plus âgé que le public soit disant visé et  même si c'est de la "fantasy" et que vous n'aimez pas le genre (alors que vous n'en avez jamais lu peut être) car ce qui importe plus, c'est que c'est une belle histoire et peu importe l'âge ou le genre, ça restera une belle histoire quand même dont les personnages vont vous hanter longtemps...
J'espère en avoir dit assez pour vous persuader de la lire en tout cas. Il n'est jamais simple de parler de livres que l'on a adoré car l'impression de ne pas leur rendre justice demeure...
Reste ma piètre chronique pour vous convaincre de le faire...